23/09/2017

Regard sur l'attitude des genevois à l'égard de Monsieur Pierre Maudet sur sa candidature au Conseil Fédéral

Les dés sont jetés. Or donc, Monsieur Pierre Maudet, alors excellent Conseiller d’Etat de Genève ne sera pas Conseiller Fédéral. C’est ainsi que son destin a parlé, ce 20 septembre 2017. Mais il a raté de très près le coche. Cela ne s’oublie pas. Cependant, l’histoire contemporaine de Genève, corolairement celle de la Confédération Helvétique, sera augmentée et enrichie d’une page particulière qui ne s’éteindra pas de sitôt. Malheureusement, le jour J, le peuple genevois reçut un coup de massue, prenant acte de la décision imparable des gladiateurs de l’Assemblée Fédérale. Cela, c’était Mektoub. Par contre, ce qui est moins Mektoub, et qui titille l’observateur, ce furent : un abstentionnisme de marbre, une absence de ferveur, une pâle euphorie communicative, prétéritant le très méritant Conseiller d’Etat. Faut le dire ! On n’a pas vu les genevois soulevant des montagnes, afficher franchement leur soutien, se rangeant comme un seul homme aux côtés du nouvel héros national, pourrait –t-on légitimement déplorer ! C’est normal : « nul n’est prophète en son pays », sachant qu’un scepticisme indéracinable coule dans les veines de ce bon vieux peuple. Dommage, Monsieur Pierre Maudet méritait mieux !

Burt Hann 1208 Genève  

13:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.